Parti Pirate

e-Vote la suite...

10/08/2012

Et voilà, le Conseil d'Etat m'a accordé le droit "d'éprouver sans reproduire" le code source du vote électronique. Une petite victoire? sûrement.. car l'accès est cette fois-ci accordé sur un ordinateur. La fois précédente, le code avait été remis imprimé sur du papier. Autant vous dire que toute analyse était impossible. J'espère que cette fois-ci les conditions seront meilleures.

Autre moment important, nous serons aussi le 23 septembre, dans les bureaux de la chancellerie pour assister à l'ouverture de l'urne. Nous pourrons y analyser le côté humain et organisationnel en situation réelle.

Dans tous les cas, je compte bien vous faire le relevé ici même de notre travail et de sa progression. Mais nous devrons signer un accord de confidentialité concernant la divulgation du code source. Donc tous nos commentaires devront respecter cette clause. Nous ne manquerons pas de signaler le fait qu'une information ne puisse pas être divulguée.

Donc aujourd'hui nous utilisons un système de vote électronique dans plusieurs cantons, que seuls les genevois font fonctionner et peuvent contrôler... Je crois de source sûre que les citoyens Bâlois, Bernois ou Lucernois ne sont pas très satisfaits de cela..

Pour suivre l'actualité du vote électronique, je vous propose aussi le blog de Tengu. Des fois un peu technique, mais toujours piquant de réalisme.

Bref, la suite au prochain épisode...

Commentaires

Celui qui est contre et ne fait pas confiance à ce système de vote n'à qu'à s'abstenir de l'utiliser et se rendre bien gentiment à son bureau de vote. Les autres, (moi en particulier) sont absolument libres de s'en servir sans se faire faire la morale. Est-ce vos résultats aux dernières élections qui vous reste en travers de la gorge!!!! -;))))

Écrit par : Grain de sel | 10/08/2012

@Grain de sel : Il est bien connu que les compétences des grands philosophes de Café du Commerce tel que vous sont hautement supérieures à celle d'informaticiens de métier et qu'il est tout à fait certain que la réaction de M. Roussel est entièrement dû à son score lors de l'élection complémentaire et n'a absolument rien à voir avec ses propres compétences techniques et un souhait de transparence.

Mon Dieu que nous sommes stupides, nous autres ingénieurs logiciel et autres informaticiens, d'oser émettre l'hypothèse qu'un système d'information conçu par l'état tout-puissant puisse abriter des défauts de conception et/ou être détourné lors d'une votation. Je vous remercie sincèrement de nous avoir ouvert les yeux et vous invite même à laisser vos coordonnées afin que vous puissiez aussi nous réapprendre notre métier puisque nous sommes visiblement pas compétents.

Ah la la tous ces mauvais perdants je vous jure... ^^

Écrit par : Nom/Prénom | 10/08/2012

Aie... vous m'avez démasqué...

Écrit par : Alexis Roussel | 10/08/2012

@Nom/Prénom : Ingénieurs, informaticiens et autres spécialiste c'est vous qui parlez "d'hypothèse" le jour ou vous parlerez de certitudes je vous croirai peut-être plus facilement. Quand à vos compétences ce n'est pas moi qui les ai mis en doute donc je vous laisse la responsabilité de vos affirmations.

PS. Je ne pense pas que les informaticiens qui ont mis en route ce programme, soient plus incompétents que tous les autres. Ce n'est que le temps qui le dira.

Ah la la tous ceux qui n'ont pas décroché le contrat, quel mauvais perdants...^^

Écrit par : grain de sel | 10/08/2012

Bonjour Grain de Sel,

Qui n'a pas décroché le contrat ? Soyez factuel si vous faites des allusions.

Au Parti Pirate, on se bat pour des idées, pas pour le pouvoir.

Au Parti Pirate, on s'y connait en technologies, à ses dangers de détournement également, apparemment pas vous, c'est pour des gens comme vous qu'il est important que nous existions.

Au Parti Pirate on se bat pour plus de transparence. Rendre le code source du logiciel dont va dépendre les résultats de toutes les votations et de toutes les élections futures, donc l'avenir de la société, me semble loin d'être exagéré.

On dirait que c'est vous qui avez quelque chose qui vous reste en travers de la gorge, vu votre ton et qui avez quelque chose à cacher, vu votre anonymat.

Essayer d'avoir un discours constructif, vous verrez, c'est une bonne expérience.

Cordiales salutations, Charly Pache

Écrit par : Charly Pache | 10/08/2012

@Charly Pache : j'aime bien "au parti pirate" on se bat pour des idées, quel parti ne dit pas la même chose, blanc bonnet, bonnet blanc.
Plus de transparence, pas pour le pouvoir, arrêtez un peu de vouloir donner des leçons aux autres, rien que vos propos "rendre le code source compréhensible" alors que vous savez très bien que c'est du langage de spécialiste que le commun des électeurs ne comprend pas, cela s'appelle peindre le diable sur la muraille. Les spécialistes ont beaucoup de qualités mais aussi d'embrouiller la majorité des gens avec leur langage abscon et avant de faire peur aux électeurs vous feriez mieux de réfléchir sur les positions de ce parti sur l'absence de payer des redevances de droit d'auteur (ce que je ne suis pas) et sur la liberté de se servir du travail des autres au nom de la sacro sainte liberté. Mais je ne vois pas pourquoi je vous suivrai sur le point du e-voting, il me semble que jusqu'à présent cela n'a pas posé de problèmes. J'attends pour juger et certainement pas selon des indications d'un parti politique tout spécialiste qu'il est.

Écrit par : Grain de sel | 10/08/2012

Mais oui ça a posé problème, à Lucerne un citoyen a pu voter deux fois, avec le système développé à Genève. Cela justifie notre démarche. Et oui on a un état d'esprit différent que dans les autres partis politiques, car aucun de nos membre ne l'est par tradition familiale ou corporatiste, on le fait par engagement, nous sommes encore majoritairement des idéalistes qui ne font pas de la politique pour le pouvoir. La plupart d'entre nous n'auraient jamais voulu en faire, moi le premier, c'est en voyant les politiciens prendre des décisions absurdes concernant les nouvelles technologies que nous avons réagi, pour ma part, c'était lors de la votation sur les passeports biométriques, où ces braves politiciens ne prenaient pas en compte ce que leur disait les ingénieurs : patience, le système n'est pas sécurisé, la collecte de données en masse en est même facilitée par rapport au passeport non biométrique. On est différents parce qu'on est majoritairement d'une génération qui a grandit avec l'informatique et les autres sont des membres certes plus âgés mais qui s'y sont intéressés, pour y voir les chances mais aussi les risques, pour accompagner le changement que ces technologies impliquent. Le Parti Pirate est justement l'espoir d'un changement pour un terme - politique - qui est devenu péjoratif à force de jeux politiques malsains et de manque de transparence. J'espère qu'un jour nous réussirons à rendre la notion de parti politique plus positive à vos oreilles. Bien à vous, merci pour l'échange.

Écrit par : Charly Pache | 10/08/2012

@Charly Pache : j'ai toujours plaisir à débattre surtout quand cela reste courtois comme c'est le cas ici.
Merci a vous aussi et a bientôt peut-être. Bonne fin de semaine.
PS : Mais je n'oublie pas que tous progrès dans tous les domaines à été combattu, surtout par des spécialistes qui se sont souvent plantés.;-)))

Écrit par : Grain de sel | 10/08/2012

Merci, au final, nous ne sommes contre le progrès, nous avons juste besoin d'être rassurés ;) Un tout bon weekend à vous aussi ! C

Écrit par : Charly Pache | 10/08/2012

Les commentaires sont fermés.