Parti Pirate

Le 9 Juin, vous votez pour quoi?

23/05/2013

Le 9 juin, nous votons sur la révision de la loi de l'Asile. Petite discussion (virtuelle)

- Chouette, on va pouvoir virer plus facilement les étrangers, surtout les méchants délinquants.

Sauf que la loi concerne l'asile, pas juste les délinquants.

- Ok pas grave. De toutes façons il y a trop d'étranger donc il vaut mieux les virer. Et puis il y a le chômage et la délinquance.. bref la Suisse est pleine.

Tu as le droit de penser cela, mais la loi veut interdire aux objecteurs de conscience de demander l'asile.

- Parfait ! Une catégorie de moins, cela va nous éviter des problèmes !

Une catégorie de moins ? Mais on ferme la porte à des pacifistes et on accepte les autres ?!!

- Pas grave, si ce n'est pas eux, ce seront leur enfants qui deviendrons délinquants. Donc Parfait !

En plus, on oblige les demandes d'asile à se faire en Suisse et plus dans l'ambassade.

- Génial, encore moins de demandes! Elle est vraiment bien cette loi!

Sauf que pour venir en Suisse, les demandeurs d'asile ne prennent pas forcément l'avion, ils doivent souvent utiliser le services de passeurs.En gros, avec cette loi, on encourage le trafic d'être humain en Europe, car cela devient le seul moyen d’accéder à la frontière. On finance presque directement des réseaux mafieux.

- Oh ils ont déjà la drogue, qu'ils aillent s’entre-tuer ailleurs.

Et une fois en Suisse, lorsque nous les parquerons dans des centres, nous laisserons la sécurité de ces centres à des sociétés privées. La nouvelle loi le permet aussi. Les sociétés privées ne sont pas soumises aux même règles que la Police. Le risque de dérive est trop important.

- Pas grave, cela donnera du boulot à Securitas.

Et la baisse de la durée des procédures. C'est un leurre. Les tribunaux en charge de ces dossiers sont déjà débordés, on risque juste de créer plus de cas inacceptables. Chacun doit avoir le droit de voir son dossier traité! Notre état de droit doit être respecté!

- L'état de droit? Pour eux? Non

Le 9 juin en votant Oui, vous voterez pour un peu moins d'état de droit.

9juin.jpg

Commentaires

Et pour rester un peu factuel, que cette forteresse inhumaine et de non droit qu'est la Suisse accueil en valeur absolue 27'000 réfugiés/ans c-a-d plus de la moitié de ses grand voisins que sont la France et l'Allemagne, ça nous raconte quoi ?

Écrit par : Eastwood | 23/05/2013

Eastwood, cela nous rappelle que cette loi est une goutte d'eau qui ne changera rien au phénomène de migrations.

Écrit par : Alexis Roussel | 23/05/2013

Si vous saviez le nombre de Vieux et Vieilles qui ,sitot l'enveloppe reçue la remplisse afin de conserver leur propre autonomie cérébrale .Ce truc nous fut enseigné dès la primaire et à la grande surprise de tous ,les votes sont pour la majeure partie du temps toujours en accord avec la majorité des votants.Ce n'est pas pour autant que nous révélerons ce qui doit rester secret! et encore moins en inciter d'autres à voter comme nous

Écrit par : lovsmeralda | 23/05/2013

C'est vraiment court comme analyse.

Écrit par : Eastwood | 23/05/2013

Les derniers véritables réfugiés politiques furent, en 1956, les hongrois. Tous les autres sont uniquement des réfugiés économiques. Je propose, comme la confédération ne sait plus où les loger, que celles et ceux qui les défendent les hébergent chez eux et que les églises qui possédent de très grandes bâtisses comme les abbayes, les couvent et même les églises les prennent en charge car, de cette façon, leurs bâtiments seront forts occupés. Je suis toujours surpris de constater que les églises chrétiennes veulent protéger des requérants musulmans pendant que, dans les pays musulmans, les chrétiens sont tués comme par exemple les 7 moines de Tibérine et bien d'autres chrétiens persécutés uniquement à cause de leur croyance ! Vivement un nouveau tour de vis contre ces profiteurs des largesses de nos gouvernants.

Écrit par : Yvan Descloux-Rouiller | 23/05/2013

Eastwood: 42% des 28'000 demandes que vous citez ne sont même pas examinées par la Suisse, qui transfère rapidement les demandeurs d'asile en question vers un autre Etat de l'espace Dublin. La balance Dublin de la Suisse aboutit à des milliers de renvois chaque année, contre très peu de reprises en charge de demandeurs en provenance d'autres Etats. Ce n'est le cas ni de la France ni de l'Allemagne, dont la balance Dublin est plus équilibrée. Il faut creuser un peu derrière les chiffres... Pour votre info:
http://www.asile.ch/vivre-ensemble/2013/05/21/statistiques-2012-la-face-cachee-des-nem-dublin/

Yvan Descioux-Rouiller: si les Erythréens sont des réfugiés économiques, prenez vos prochaines vacances pour vous rendre en Erythrée, critiquez-y le gouvernement, et revenez nous conter vos aventures quand vous serez sorti de prison, si vous êtes encore en état de taper sur un clavier.

Écrit par : Tss tss | 23/05/2013

@Tss tss

Donc 42% des cas répondant aux critères Dublin devrait être expédié en 24h...Mais vous savez très bien que ce n'est pas le cas... Il faut creuser un peu derrière les chiffres.

Écrit par : Eastwood | 24/05/2013

Tss tss, je pense que les Erythréens sont simplement des personnes qui ont obtenu le bon filon pour venir ici grâce à leurs compatriotes qui sont déjà là comme l'a précisé Leuenberger à Infra-rouge.

Écrit par : Justine Titgout | 24/05/2013

Justine, je vous suggère un petit voyage d'étude en Érythrée. Un passage à Addis en Éthiopie vous donne un avant goût de la situation, avec les réfugiés sur place (pas toujours entiers physiquement), sans compter que c'est l'arrière base des actions humanitaires et militaires.

Écrit par : Alexis Roussel | 24/05/2013

Je suis surpris que personne n'ai remarqué que la majorité des requérants d'asile proviennent des pays arabes et africains à majorité musulmane. L'âncien chef d'état Boumedienne déclarait que, dans quelques années, l'europe serait musulmane sans faire de guerre mais uniquement avec le ventre de leurs femmes et c'est en train de se faire. Pourtant ce n'est que le début puisque un site propose toutes les manières de venir en europe et d'y rester. Voir www.senegalaisement.com c'est édifiant.

Écrit par : Gedeon Teusmany | 24/05/2013

un peu de pragmatisme en guise de bonne foi, chère jeune homme!: avec svp un peu de vision d'ensemble, sans omettre une situation socio-économique générale en dégradation, face à la poussée d'une immigration économique et ses chocs culturels à charge (>20% de migration étrangère devient inassimilable pour toute population: voir les échecs de toutes politiques, Suède inclus)

L'important dans cette loi est:

- que l'on part d'une situation incontrôlée devenue ingérable dans Schengen
- que la Suisse doit actuellement rester soumise aux pays qui, bien qu'en fort potentiel de développement tel l'Algérie, s'obstinent à refuser tout accord (retours etc)
- qu'elle (loi) est en mode transitoire et doit évoluer par des mesures complémentaires
- qu'elle est fondée sur le concept, prioritaire, d'aides aux pays concernés et ce, selon analyses du HCR sur les réfugiés stationnés en pays limitrophes (en Turquie etc)

Enfin, l'essentiel: le choc culturel de migrants non "éduqués" est énorme, et continue d'impacter négativement l'émigrant dans sa non intégration, sur 1 ou 2 générations au moins. Ce dont se rendent compte les responsables partout en ce moment: il est impossible d'y pallier!

Important: le mode suivi par les migrants pour choisir un pays "confortable" (pour y étudier avec bourse complète pour un jeune, ou pour leurs services sociaux pour les membres de familles sans éducation /au sens anglo-saxon): il faut qu'un cousin ou un voisin y soit déjà installé, les hébergeant même à 8 dans 9 m2. Une mère de famille congolaise (laisse la garde de ses enfants restés seuls sur place à un aîné) ou un enfant nigérian (mineur, il se fera facilement donner des papiers par un maire français par ex, pour ensuite faire du regroupement familial), migrant en 1er du groupe, ne migrera sinon pas.

Sujets de réflexion
"l'expatriation est mal vécue".
Bien des algériens de 2-3e générations devenus français deviennent très agressifs, furieux d'être l'objet de xénophobie en Algérie, rejetés comme français et traîtres, malheureux de ne plus y être chez eux.

Evolution économique africaine.
Dans bien des pays africains à forte migration économique antérieurement, la situation économique est en train de changer rapidement, croissance à 2 chiffres, investissements chinois, d'une part. D'autre part, une majorité croissante de potentiels migrants reculent face aux news, chômage, violences, vie de ghettos, avenir sans futur.

Le fond du problème
Les migrations par ex Afrique->Europe sont le fruit de situations politiques d'un certain nombre de pays gangrenés par la corruption et les guerres civiles ou tribales, poussant les réfugiés hors frontières.

Dans le problème des migrations, ce sont justement et essentiellement ces pays frontaliers qui ont besoin des aides & supports de l'UE, de la Suisse etc.
C'est à ce fond du problème que nos lois doivent également répondre, ce qui est prévu.

Ces textes de loi sont en application depuis quelques mois.
L'ensemble des pays de l'espace Schengen sont obligés de s'organiser, et harmoniser leurs immigrations.

Ne soyons pas aveugles. ne soyons pas naïfs. faisons face et cherchons avec pragmatisme et bon sens. Je vote oui et reste attentif au reste et à la suite.

Écrit par : Pierre à feu | 24/05/2013

@Gedeon Teusmany, tout à fait.

Je complète mon exemple de la femme laissant ses enfants seuls au pays derrière elle: elle arrive en France, mais enceinte bien sûr. La maternité sur sol est ce qui oblige tous services français à les héberger à 100%, puis à accepter le regroupement familial.
Dans le 74 frontalier: vous n'imaginez pas le nombre de ces cas dans toutes les petites mairies avoisinantes. Nombreux habitats sociaux. Les écoles sont remplies à majorité d'enfants issus d'Afrique. Le nombre d'enfants musulmans y reste non recensé. Les femmes en longue burka sortent et se baladent par 2, tout à fait à l'aise, sont complètement chez elles; pour autant, il n'y a aucune intégration: le regroupement communautaire reste le seul gage de "paix sociale" si tant est, mais qui ne tient que par les financements & supports d'innombrables assoces & services sociaux.

Écrit par : Pierre à feu | 24/05/2013

Des réfugiés économiques?
Cela n'existe pas, car ils ne seraient pas reconnus comme réfugié.

Je doute que la Suisse soit très intéressante pour eux d'ailleurs:
- Interdiction de travailler
- Obligation pour les réfugiés démunis de dépendre de l'aide social soit
Entretien mensuel
(nourriture, vêtements, etc.)
1 personne (adulte):
Fr. 451.-
2 personnes (adultes):
Fr. 817.-
- Sans parler du logement, certains centre sont une catastrophe, on a parlé récemment d'un centre a Neuchâtel. A Genève c'est pas la joie pour eux, insalubrité, délinquance, etc.

Écrit par : Steve | 25/05/2013

Steve, il est encore heureux qu'ils ne travaillent pas, il est scandaleux de leur donner autant de fric surtout qu'ils sont logés, habillés et nourris. Ils reçoivent plus d'argent que nos vieux qui sont dans les EMS (290 frs. par mois mais, si tout n'est pas dépensé, l'Etat récupère le solde)alors qu'eux ont bossés et participés, par leurs impôts, à notre qualité de vie et au développement de notre pays. Les centres, tous transformés en centre de drogues, sont propres quand ils arrivent mais sont pratiquement détruits à leur départ. Je vous rappelle que les abris anti-atomiques sont construits pour la protection des citoyens et que les réfugiés n'ont strictement rien à faire dans ces locaux. Il y a suffisament de place dans les baraquements militaires désafectés en montagne, dans les couvents vides, etc.

Écrit par : Gedeon Teusmany | 27/05/2013

@Steve: on explique longtemps mais c'est vite compris

à Genève, vous pouvez rencontrer des dizaines d'exemples dans les rues ou grands magasins, à Cornavin, aux Pâquis, en zone industrielle ou dans les parcs publics: des centaines de requérants ou ex-r. d'asile, qui n'ont jamais été politiques comme ce jeune venu du Cameroun argumentant le danger d'être une proie sexuelle (fera ensuite venir sa fratrie par regroupement familial), ces nombreux algériens, tunisiens etc ou cet autre du Cap Vert (squattant chez leurs connaissances souvent sans papiers souvent travaillant au noir via agences d'emploi temporaire!), évidemment tous (ex)requérants économiques & non pas politiques.

- également difficile à comprendre: quelqu'un sait-il pourquoi nos administrations & leurs responsables acceptent tant de demandes d'asile "politiques" de nationaux de pays comme l'Algérie, le Cameroun, etc ?

Écrit par : Pierre à feu | 29/05/2013

Les commentaires sont fermés.