Parti Pirate

Nos autorités fédérales ont une guerre numérique de retard

09/10/2013

Il y a 4 mois, je demandais la remise en cause du Safe Harbor auprès du Préposé Fédéral puis au Président de la Confédération. Les réponses (au moins j'ai eu des réponses) étaient négatives.

En même temps, Viviane Reding, Commissaire européenne, lançait une enquête interne pour évaluer le Safe Harbor.

Au cours d'audition au Parlement européen, il a été montré que le Safe Harbor a été largement abusé.

Le Safe Harbor est le cadre juridique permettant l'exportation de vos données personnelles vers les Etats-Unis.

Les autorités fédérales font état d'un attentisme auquel nous sommes que trop habitué... au détriment des citoyens...

Commentaires

Il faut bien se dire que si les américains ont mis en place tout un réseau mondiale de communication, c'est parce qu'ils peuvent le contrôler !

Cela fait depuis l'introduction des premiers ordinateurs dans les banques que tout est sous surveillance en Suisse !

Les infos entre banques suisses, passent d'abord par quelques stations de surveillance avant d'arriver à "bon port" !

Écrit par : Corto | 09/10/2013

Les commentaires sont fermés.