Parti Pirate

Le campus un lieu d'expériences et non de contrôle totalitaire.

18/10/2013

rfodchip.JPGHier j'étais interviewé par le journal de l'UNIL. L'étudiante, passablement agacée par le nouveau système de suivi électronique mis en place sur le campus, me demandait en quoi un tel système pouvait être un problème:

Cela démontre l'absence de prise en compte des usagers du lieu en les obligeant à utiliser un outil qu'ils n'ont pas demandé.

Cela démontre la recherche désespérée de notre société vers un monde de risque zéro et de tolérance zéro. Cette course, perdue d'avance, fait que nous demandons des enfants de plus en plus tôt qu'ils agissent comme des adultes. L'université doit rester un lieu d'expériences individuelles. C'est souvent la première fois qu'on ne vit plus avec ses parents. Mettre un outil de surveillance dans les mains de la direction est la meilleure manière de créer un environnement de suspicion générale.

La liberté de circuler est indispensable à notre liberté de former une opinion.

Les étudiants préparent le monde de demain. Ils doivent pouvoir de tenter les expériences les plus novatrices. Le campus doit être un lieu d'expériences et non de contrôle totalitaire.

Malheureusement la politique d'aujourd'hui, obnubilée par la recherche de solutions miracles immédiates notamment en sécurité, est incapable de voir les conséquences à long terme de tels systèmes.... c'était pourtant ça la politique, construire le monde de demain? Joli exemple...

Les commentaires sont fermés.