Parti Pirate

Loi sur le Renseignement : Protéger avant de surveiller?

10/04/2015

En France comme en Suisse, les lois sur le Renseignement sont entrain d'être mises à jour. La loi française est particulièrement liberticide, mais je relève surtout que les députés n'ont pas d'alternative.

Voici ma lettre à Claudine Schmid, représentante de la circonscription Suisse, pour les Français de l'étranger.

-----

Madame Schmid,

Électeur dans votre circonscription, je suis particulièrement soucieux de la nouvelle Loi sur le Renseignement qui sera voté en France, et je serai ravi d'entendre votre position.

Il semblerait qu'une pression énorme se fasse sur l'ensemble des députés afin d'accepter dans l'urgence une loi qui remet en cause des principes fondamentaux du droit, la lutte contre le terrorisme étant la justification actuellement.

Il semblerait qu'il n'existe aucune alternative à la surveillance systématique de l'ensemble de la population, utilisant des techniques d'analyses prédictives. Et pourtant en observant depuis 30 ans la mise en place graduelle de tels systèmes, on observe toujours la même chose :

  • la mise en place en urgence de tels mécanismes est réalisée après un événement majeur pour lequel cette mesure n'aurait eu aucun effet si elle était déjà mise en place.
  • la cible déclarée de la surveillance (le terroriste, le fraudeur, le trafiquant de drogue) adopte une attitude qui vise à circonvenir ou passer inaperçu et échappe donc à la mesure. Le citoyen qui commet un délit léger est, quant à lui, sévèrement puni par l'automatisation du processus judiciaire.
  • des abus de la part des surveillants, voulus ou non, sont systématiquement constatés malgré toutes les précautions mises en place.
  • une sous-estimation flagrante des coûts réels informatiques et humains, notamment ceux de la mise-à-jour constante des systèmes face à l'innovation.

Il existe pourtant des pistes réelles afin de réduire les risques.

  1. Proposer d'abord une reconnaissance et protection des individus. C'est déjà le cas dans notre monde physique où le droit vient d'abord établir des droits humains, puis développe des règles concernant la justice et la police. Réaliser la surveillance et répression dans le monde numérique, sans d'abord concrétiser les droits humains numériques ouvre les portes d'une société ou le simple citoyen perd confiance. Il est important de réaliser cela alors que l'influence des algorithmes prennent aujourd'hui une place prépondérante dans notre société physique.
  2. Éduquer la population et l'ensemble des entreprises et institutions à lire et écrire dans ce monde numérique. Lorsque la loi française eut fini d'être divine, et qu'elle fut inscrite dans une déclaration et une constitution, il est apparu indispensable que le citoyen soit capable de lire une telle loi. 100 ans plus tard, l'école devenait obligatoire. Aujourd'hui, les algorithmes et les transactions numériques prennent une telle importance dans notre vie qu'il est important que les citoyens sachent lire et écrire le code. Lorsque la population française était illettrée, on l'enrôlait dans des guerres qu'elle ne comprenait pas en la faisant signer d'un croix un contrat qu'elle ne pouvait lire. Aujourd'hui, la même chose se réalise. La population française, et le Parlement qui la représente, vont signer d'une croix un texte qu'il ne comprend pas d'un point de vue technique. L'affaire de TV5Monde est un fabuleux exemple de ce manque de compétence.
  3. Créer des infrastructures transparentes, décentralisées et collaboratives. Il s'agit peut-être du changement de paradigme le plus important. Dans le numérique, c'est la transparence et la distribution des réseaux et de l'information qui créent la sécurité. Lorsqu'une information est disponible à plus d'un endroit, il est difficile de la supprimer. Un réseau distribué ne peut pas être coupé à un seul endroit. Et encore plus important, une infrastructure qui permet aux citoyens et PME de participer de manière collaborative à la sécurité de tous, permettrait de développer une puissance de mise en oeuvre qu'aucun groupe terroriste ne saurait détruire. Internet est construit de la sorte, et il a survécu à toutes les attaques, d'États ou de groupes criminels.

Je vous propose trois pistes de réflexion auxquelles je serais ravi d'obtenir sentiment avant de voter cette loi.

Veuillez agréer, Madame, en l'expression de mes sentiments distinguées.

Commentaires

Et vous croyez sincèrement être entendu ?
Manuel Valls (Adolf Hitler 2.0) décide seul de ce qui est bon pour la nation ...
Il va bientôt s'arroger les pleins pouvoirs.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 11/04/2015

Ne faudrait-il pas prendre garde à ce que l'on écrit: "Manuel Valls (Adolf Hitler 2.0)"?

Manuel Valls: abus, certes (un point de vue)!

Mais de là à comparer Valls à Hitler?

L'un François Hollande sur-optimiste en ses annonces, l'autre, Valls, brutalement assénant une loi... les Français n'ayant désormais rien à répliquer, côté parlementaires, prière de baisser le ton sinon sanctions.

Sorte de violences évoquant tels points du Kama Soutra selon lesquels, ô Marianne! il faut souffrir pour jouir...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11/04/2015

Non madame Belakovsky-Kaiser, non.
Il faut dire les choses telles quelles.
Il faut anticiper, comme dans une partie d'échec, le prochain mouvement de l'adversaire.

Permettez moi donc d'exprimer mon point de vue, sans venir m'apostropher.

Oui, pour moi Manuel Carlos Valls Galfetti est Adolf Hitler 2.0.
Vous n'êtes pas obligée d'être d'accord avec mon point de vue.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 12/04/2015

les dirigeants actuels font sourire car ils préférent plutôt que se pencher sur les réels problèmes plonger l'électorat dans la fosse de tous les dangers ceci peut-être pour donner du travail aux différentes sectes qui sont prêtent à fondre sur les victimes comme une araignée sur sa toile attendant la mouche
Ils font penser en tous cas pour la majorité d'entre eux à des parents qui conseilleraient à leur fillette de jouer au papa et à la maman pour ensuite l'obliger à avorter
Quand on est parent on apprend le danger à l'enfant avant de l'y fourvoyer avant qu'il ne devienne lui-même une proie pour arnaqueurs - je pense à face de booc - en lui montrant l'exemple et en cela on peut déplorer le manque de maturité de nombreux politiciens qui eux préférent taxer sans doute pour se donner meilleure conscience et s'en laver les mains comme Ponce Pilate ,c'est pas moi ce sont les autres,ben voyons
Ah qu'il fait bon au royaume des politiciens qui veulent se méler de tout mais qui s'enmêlent surtout leur propre pinceau
le pire étant qu'une partie d'entre eux aimeraient s'occuper de l'éducation des enfants mais surtout et d'abord ceux des autres
Certes on peut déplorer l'emploi de la queue de bouc sur certains popotins féminins qui fut remplacée par la verge en osier
Ce qui était sans doute un rappel à l'ordre de la part de certaines femmes pour montrer aux enfants les dangers d'autres verges .On sait que la vraie éducation sexuelle n'était pas encore entrée dans le mœurs des générations ayant vécu deux guerres

Elle est pas belle la vie?!

Écrit par : lovejoie | 12/04/2015

Monsieur Dumitrescu,
Mon nom de famille n'est-il pas déjà suffisamment long?

La Chine, avec la bénédiction des Hollande et Valls, rachète parcelles après parcelles le sol français et fait si bien, gère ses affaires de façon telle qu'en attirant "maintenant et intensément" les touristes chinois les profits et gains de leurs vacances et séjours ne reviendront pas à la France mais "bel et bien" à la Chine laquelle, en fait d'Europe, ne reconnaît que l'Allemagne.

Scandaleux?

Semblables démarches d'achats de parcelles en pays par le Qatar, scandaleux?

Les Arabes comme les Chinois n'ont-ils pas formèrent-ils pas deux brillantes civilisations?

Monsieur Dumitrescu si à ces mots "scandaleux" vous répondiez par l'affirmative quelles seraient vos suggestions?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/04/2015

Je n'aime pas avoir des discussions hors sujet, particulièrement avec vous ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 12/04/2015

Monsieur Dumitrescu, qui vous propose que nous discutions ensemble?
Blogosphère, on commente, quelqu'un ne partage pas le point de vue, l'écrit.

Entre Hitler à propos de Valls ou ce qui concerne la France non d'hier mais d'aujourd'hui, qui est, présent parlant, "hors sujet"?!

Hors sujet ainsi que tout sauf de bonne foi?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/04/2015

N'insistez pas madame Belakovsky-Kaiser, n'insistez pas.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 12/04/2015

Mais, mais, mais, mais, mais, mais, mais...

Bon dimanche à tous!

On passe pour l'ambiance...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/04/2015

Etes-vous sûrs Madame Belakovsky et Monsieur Dumitrescu que votre dispute soit vraiment constructive ? Moi pas. Chaque personne a le droit d'avoir sa propre opinion, ce qui me paraît indispensable !

Cela étant, je rejoins l'auteur du blog dans sa détermination logique concernant les services de renseignements qu'ils soient français et suisse. Les technologies devenant de plus en plus perfectionnées et perfectibles, il est indispensable que les dits services le soient aussi comme vous le relevez surtout après le "scandale de TV5 Monde".

Écrit par : Marie | 12/04/2015

@ Marie

Où voyez-vous que je me dispute avec Monsieur Dumitrescu?
Simplement, come nous sommes invités à le faire, j'ai écrit qu'il est délicat de comparer Valls à Hitler parce que, si on osait le dire ainsi, dans l'horreur Valls n'a pas encore fait ses preuves... Comme à son habitude me concernant réponse peut courtoise de Monsieur Dumitrescu.

Clin d'œil de ma part... sans plus.

Bien plus grave que Valls/Hitler le peu d'alternatives croissant laissé aux députés dénoncé en cet article ce que j'ai souligné (si vous prenez la peine de relire mon commentaire avant celui de lovejoie) parce que regardant assez régulièrement les Questions au gouvernement sur France 3

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/04/2015

Marie,

Ce n'est pas parce que la direction d'une chaine francophone, TV5 Monde, mondialement connue, fait confiance à une bande d'incapables, que tout le peuple français se doit de souffrir.

Cette loi que Manuel Carlos Valls Galfetti (Adolf Hitler 2.0) prépare, est une loi liberticide qui aura certainement comme conséquences l'arrestation en premier lieu de tout opposant politique, Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, étant un des premiers à en faire les frais.

Le devoir d'un homme politique aux responsabilités est d'anticiper, selon la formule "gouverner c'est prévoir".

Toute personne qui aimerait interroger son compte bancaire avec un logiciel e-banking aura peur de se faire saisir les codes d'accès.
Toutes les communications seront surveillées, fax, mobiles, etc.
Le problème avec la surveillance électronique est le suivant.
Elle se fait avec des algorithmes, auxquels il faut faire confiance.
Un algorithme est composé de mots clés, par exemple, notre débat, ici, sur ce blog, en évoquant les noms de Valls et Sarkozy, pourront faire l'objet d'une surveillance accrue, pour protéger en premier les dirigeants.

Comme dans les années 1940, les SS, surveillait les communications et les ondes radios pour savoir qui écoutait les nouvelles en provenance de Grande-Bretagne, qui était un partisan du général de Gaulle.

De la même façon, la surveillance d'internet, comme le dépistage des ondes radios, aura exactement les mêmes conséquences.

L'élimination de l'opposition, d'abord politique, ensuite ... etc.
Comment faire confiance à Taubira et comment ne pas s'interroger sur l'opportunité d'une surveillance généralisée, à la suite des attaques de Paris du mois de janvier.

Si vous désirez débattre du bien fondé de ma pensée, je vous laisse prendre connaissance de la loi Cazeneuve, du nom du ministre de l'Intérieur.

http://rue89.nouvelobs.com/2015/01/22/apologie-terrorisme-loi-cazeneuve-avant-apres-257256

Les dirigeants Socialistes français actuels, ne sont en rien différents des national-socialistes allemands.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 13/04/2015

pour reprendre le commentaire précédent les Socialites d'aujourd'hui sont Pétainistes et comportementalistes ni plus ni moins
Ils sèment discordes et cahot pour mieux régenter le peuple alors que l'Etat normalement se doit d'être le plus fidèle serviteur du peuple

Écrit par : lovejoie | 13/04/2015

Monsieur Roussel, qu'allez vous faire si le gouvernement français et socialiste va faire passer sa loi devant l'Assemblée Nationale avec le fameux amendement 49.3, tout comme la loi Macron ?

Malgré les révélations d'Edward Snowden sur la N.S.A. ; malgré l'existence du "Patriot Act", Manuel Carlos Valls Galfetti (Adolf Hitler 2.0), avec Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur et Christiane Taubira, garde des sceaux et ministre de la Justice, vont passer leur loi liberticide en force.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 13/04/2015

Pour être au courant de la portée de la loi sur le renseignement que Manuel Carlos Valls Galfetti (Adolf Hitler 2.0) ancien ministre de l'Intérieur et actuel premier ministre s'apprête à défendre devant l'Assemblée Nationale, ce lundi, le 13 avril 2015, à 16:00, débat télévisé (France 3), voici le lien officiel.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/dossiers/renseignement.asp

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 13/04/2015

Les commentaires sont fermés.