Parti Pirate

Une petite pierre solide de plus

07/10/2013

Pour le Parti Pirate Genevois il s'agissait de la première véritable campagne cantonale. Notre score est encore modeste mais en progression:

En 2011: 0.9%
En 2012: 1.1%
En 2013: 1.6%

Nous avons doublé les votes compacts depuis les élections au national. Didier Bonny et moi avons recueillis plus de 3400 voix au Grand Conseil. Surtout nous avons établi les bases pour la suite: une identité, une vision et surtout un programme cantonal de 94 points que nous allons maintenant faire vivre de manière collaborative et participative. La construction de notre programme se fait de manière ouverte, comme nous envisageons la politique. Ce programme nous allons le porter avec tous les moyens dont nous disposons en dehors du Grand Conseil.

Merci à tous celles et ceux qui nous ont donné leur voix et soutenu notre action.
Merci à toute l'équipe de candidats et de sympathisants qui nous a aidé.

Une nouvelle étape

05/10/2013

Pour le Parti Pirate Suisse une nouvelle étape vient de se dérouler. Pour la première fois nous nous sommes présentés à des élections cantonale avec un programme complet. Ce travail est le fruit d'un travail acharné de l'ensemble des Pirates à travers la Suisse.

La suite? une chose est sûre, les Pirates seront présents sur le canton et en Suisse. Il n'y a pas un jour, pas une seule discussion avec des citoyens qui ne se passe sans que je sois de plus en plus convaincu par l'importance de notre démarche.

Nous serons présents dans un maximum de communes, nous serons présents pour les élections dans le canton de Berne et nous serons présents au élections fédérales.

Nous avons construit les bases de notre action politique: notre vision, notre identité. A nous de vous les présenter.

Nous souhaitons construire une société où chacun à sa place, sans exclusion ni technique, ni sociale, ni raciale,  et où chacun reste maître de son environnement dans le respect de l'autre. La transformation de la société que nous vivons nous présente des opportunités que nous devons saisir.

Quand ceux qui collectent vos données commencent à s'inquiéter

26/09/2013

Suite à la publication de mon article sur comment effacer vos données personnelles chez Moneyhouse, j'ai reçu la demande de Monetas/Bisnode de supprimer la référence de leur site sur cette page.

lettre bisnode.jpegMonetas justifie maladroitement sa demande en précisant qu'il ne publie pas de données personnelles. Soit il faut un compte pour y accéder, mais sa base de données contient des données personnelles. Celles-ci sont récoltées, apparemment, uniquement sur la base des données disponibles publiquement, soit. Mais cela reste des données personnelles auxquelles vous avez accès si elles vous concernent.

L'article en question ne donnant qu'une démarche à suivre pour faire appliquer ses droits, il n'est bien évidemment pas diffamatoire.

Cela pose toutefois un soucis à Monetas qui a sûrement du faire face à une augmentation des demandes d'accès. Je leur conseil donc de suivre l'exemple de Moneyhouse qui (il faut au moins leur reconnaître cela) a mis en place un formulaire exprès pour cela.

Vos données vous appartiennent, elles ne sont pas suffisamment protégées actuellement. Je vous encourage donc à utiliser tous les moyens disponibles dans la loi afin de vous protéger.